3. Protéger la Source de Vie de Dieu

 

Chapitre 3 – Protéger la Source de Vie de Dieu

       et Son Système de Valeur - par la Loi

 

A. Protéger Notre Relation avec Notre Père, Notre Source de Vie

   Une fois que nous réalisons que tout ce que nous possédons – notre amour, nos dons, notre vie – tout nous vient  de notre Père Céleste,[1] nous réalisons plus que jamais le besoin de protéger notre relation avec Lui. [2] Notre vie entière tourne autour de cette relation. La prière, l’étude Biblique et le partage de notre foi ne sont plus des choses que nous essayons d’intégrer dans notre travail et nos activités récréatives, au contraire, elles deviennent secondaires à notre connexion continuelle avec notre Père. [3]

 

B. Une Identification Correcte Protège la Relation

   Alors comment protégeons-nous cette relation ? La première chose à faire, c'est de déterminer exactement les différents partis dans la relation – le fait de savoir avec qui vous communiquez vous dictera le contenu de la communication, et la manière dont elle aura lieu. Si les deux partis ne sont pas clairement identifiés, la communication s’effondrera. Laissez-moi illustrer cela par une histoire que j’ai lue il y a quelques temps.

   Deux groupes d’alliés communiquaient par radio pendant la guerre, l’un était Américain et l’autre Canadien. Voici une transcription de la communication radiophonique qu’ils échangèrent :

CANADIENS : Veuillez dévier votre trajectoire de quinze degrés vers le sud pour éviter une collision.

AMERICAINS : Nous vous recommandons de dévier votre course de quinze degrés vers le nord pour éviter une collision.

CANADIENS : Négatif. Il faudra dévier votre trajectoire de quinze degrés vers le sud pour éviter une collision.

AMERICAINS : Ici, le capitaine du bateau de la Marine Américaine. Je vous le répète, déviez VOTRE trajectoire.

CANADIENS : Non, je le répète, déviez VOTRE trajectoire.

AMERICAINS : Ici, le Porte-Avions USS LINCOLN, le deuxième plus grand bateau de la flotte Atlantique des Etats-Unis. Nous sommes accompagnés de trois contre-torpilleurs, de trois croiseurs et de nombreux vaisseaux militaires. Je vous ORDONNE de dévier votre trajectoire de quinze degrés vers le nord. Je le répète, il s’agit de un-cinq degrés vers le nord ou des mesures seront prises pour garantir la sécurité de ce bateau.

CANADIENS : Ici le phare. A vous.

   Le bateau Américain n’était pas conscient de la véritable identité du parti Canadien. Un conflit fut sur le point d’éclater entre les deux groupes, alors qu’à la dernière minute les Américains apprirent la véritable nature du parti Canadien. La lumière du parti Canadien avait été perçue comme un bateau sur le chemin du bateau de guerre Américain, alors que sa véritable identité était un phare pour éclairer la voie des bateaux et de leur éviter de se heurter contre les rochers.

   Cette histoire illustre parfaitement la tragédie qui eut lieu lorsque la race humaine embrassa le mensonge de Satan, « Vous ne mourrez point ». Cela altéra la conscience de l’homme quant à sa véritable identité , et remplaça cette identité par un mensonge. Il changea également sa perception de Dieu. [4] Le mensonge de Satan a poussé l’homme à considérer le caractère de Dieu sous un faux jour. Il fit en sorte que l’homme Le considère comme un être égoïste et jaloux de Son pouvoir. Ce mensonge détruisit également le concept d’un Dieu source, trésor, et centre de sa vie. Dans cette situation terrible, l’homme ne pouvait plus communiquer efficacement avec Dieu parce qu’il avait perdu de vue l’identité des deux partis – la sienne, et celle de Dieu. [5]

 

C. Les Dix Commandements Identifient et Protègent les Membres de la Relation

   Dieu avait-il prévu quelque chose pour éviter que l’humanité ne perde le sens de l’identité de Dieu et de sa propre identité ? Oui, en effet ! Il s’agit des Dix Commandements. Psaumes 119 : 93 nous dit que la vie nous vient par les préceptes de Dieu. Romains 7 : 10 nous dit que les dix commandements ont été voulus pour donner la vie. 1 Jean 3 : 4 nous dit que le péché est la transgression de la loi, et Romains 6 : 23 nous dit que le salaire du péché, c’est la mort. Les commandements nous ont donc été donnés pour protéger notre vie. Cela signifie que si les commandements protègent notre vie et que notre vie nous vient par notre communion avec Dieu, alors les Dix Commandements devraient révéler la véritable identité de Dieu et de l’homme, et aussi indiquer les limites de cette communication. Les commandements nous parlent-ils de l’identité de Dieu ? Considérez le tableau suivant :

 

Caractère de Dieu

Loi de Dieu

1. Spirituel

Jean 4 : 24

1. Spirituelle

Rom. 7 : 14

2. Amour

1 Jean 4 : 8

2. Amour

Matt. 22 : 37-40

3. Vérité

Jean 14 : 6

3. Vérité

Ps. 119 : 142

4. Juste

1 Cor. 1 : 30

4. Juste

Ps. 119 : 144, 172

Deut. 32 : 4

Rom. 7 : 12

5. Saint

Esaïe 6 : 3

5. Sainte

Rom. 7 : 12

6. Parfait

Matt. 5 : 48

6. Parfaite

Ps. 19 : 7

7. Bon

Luc 18 : 19

7. Bonne

Rom. 7 : 12

8. Pur

1 Jean 3 : 3

8. Pure

Ps. 19 : 8

Ezé. 22 : 26


Matt. 8 : 3

  

Ps. 51 : 3, 4

9. Ne change pas

Jacques 1 : 17

9. Ne change pas

Matt. 5 : 18

10. Eternel

Ps. 90 : 2

10. Eternelle

Ps. 111 : 7, 8

11. Le Chemin

Jean 14 : 6

11. Le Chemin

Mal. 2 : 7-9

12. Grand

Ps. 48 : 2

12. Grande

Osée 8 : 12

  

   A maintes reprises, la Bible utilise les mêmes attributs pour décrire Dieu que pour décrire Sa loi. Cela est très utile pour nous permettre d’identifier la véritable personne de Dieu. Ellen White dit, « La loi de Dieu est la transcription de Son caractère. Elle intègre les principes de Son royaume » (Christ Object Lessons, p. 305) [6]

   Considérons chacun des commandements d’un peu plus près, et voyons ce qu’ils nous disent au sujet de Dieu. En nous arrêtant à chaque commandement, posons-nous la question suivante : « Que me dit cette déclaration au sujet de son Auteur ? ».

 

Caractère de Dieu

1. Je t’ai fait sortir de la servitude

Tu n’auras pas d’autres dieux que Moi

Rédempteur, Sauveur, seul Dieu

Il désire une relation exclusive

2. Tu ne feras aucune image taillée

Focus spirituel, relationnel direct

3. Tu ne prendras pas le nom de Dieu en vain

Intégrité, transparence, relationnel

4. Souviens-toi du Sabbat, car en six jours le Seigneur a fait les cieux et la terre

Créateur, source de vie, relationnel

5. Honore père et mère

Focus familial/relationnel, paternel

6. Tu ne tueras pas

La vie est précieuse, les relations durent toujours, Il est la source de la vie

7. Tu ne commettras pas d’adultère

Les relations intimes valides sont éternelles

8. Tu ne voleras pas

Focus spirituel/relationnel et non matériel

9. Tu ne mentiras pas

Intégrité, transparence, relationnel

10. Tu ne convoiteras pas

Créateur, source de vie, relationnel

  

  1. Le premier commandement nous dit que Dieu a conduit Israël hors de l’esclavage d'Egypte, ce qui nous enseigne qu'il est un Dieu Rédempteur et un Sauveur. Lorsqu’il me demande de n’avoir point d’autres dieux devant sa face, cela me dit qu’Il souhaite une amitié intime avec moi. [7]
  2. Le deuxième commandement me dit que Dieu veut une relation directe de cœur à cœur, ce qui signifie une relation d’esprit à esprit, de pensée à pensée. [8]
  3. Le troisième commandement me dit que Dieu est réel et transparent dans Ses relations. Si nous entrons dans une relation avec Lui, Il ne souhaite pas que nous fassions semblant, ce qui rendrait cette relation inutile et vaine. [9]
  4. Le quatrième commandement est vraiment particulier, parce qu’il nous dit que Dieu est la source de la vie, que toutes choses viennent de Lui, et qu’Il a créé toutes choses. [10] Ce commandement a un impact très grand sur notre manière de le percevoir, et influence grandement notre comportement à son égard.
  5. Le cinquième commandement est aussi particulier, parce qu’il nous dit comment la vie de Dieu passe par des canaux terrestres. [11] Nous examinerons ce détail dans « la gloire des enfants » et la « venue d’Elie ». Ce commandement nous promet une longue vie si nous honorons nos parents. Il nous dit spécifiquement que nos parents nous transmettent quelque chose de très spécial au sujet de Dieu et en les honorant, nous L’honorons.
  6. Le sixième commandement nous dit que Dieu considère la vie comme un bien précieux. Il nous dit également que Dieu souhaite que les relations durent pour toujours. [12]
  7. Le septième commandement nous dit que certaines relations sont dangereuses et, en ce qui concerne Dieu, c’est un reflet du premier commandement qui nous demande de ne pas avoir d’autres dieux. Cela nous rappelle que Dieu est notre source de vie intime et très personnelle. [13]
  8. Le huitième commandement nous dit que Dieu pourvoira à tous nos besoins, qu’il prendra soin de nous. Il nous dit également que Dieu ne se focalise pas sur les choses, mais sur les relations. [14]
  9. Le neuvième commandement est un reflet du troisième. Dieu souhaite que nos relations soient transparentes et intègres. Un faux témoin détruit l’identité de l’un des partis, ou des deux, et détruit la communication. [15]
  10. Le dixième commandement, en ce qui concerne Dieu, nous rappelle qu’Il est la source de la vie. Nous ne manquerons de rien lorsque nous croirons cela. [16] Il nous parle aussi, une fois de plus, de la pensée de Dieu relationnelle et spirituelle. Les commandements cinq à neuf peuvent tous être vus et manifestés, mais ce commandement concerne le cœur. Il touche à l'invisible. Ce commandement est donc essentiel à la compréhension du royaume de Dieu.

   Ainsi, en résumé, les dix commandements nous disent que Dieu est :

    1. La source de la vie
    2. Il est le Créateur
    3. Il est notre Rédempteur
    4. Il souhaite des relations authentiques de cœur à cœur
    5. Il prend soin de nous comme un Père et pourvoit à tous nos besoins.

   Il est vital de connaître ces choses pour avoir une véritable image de Dieu qui nous aidera à communiquer effectivement avec Lui. Cela nous conduira à Le respecter, à Le révérer, et à L’aimer pour tout ce qu’Il fait. Cela nous aidera à bien communiquer par des paroles de confiance, sachant qu’Il agira pour le mieux.

   Maintenant que nous avons une idée de ce que les commandements disent au sujet de Dieu, voyons ce qu'ils nous enseignent sur nous-mêmes ?

Notre Identité

1. Je t’ai fait sortir de la servitude

Tu n’auras pas d’autres dieux que Moi

Nous sommes rachetés, nous adorons un Dieu unique

2. Tu ne feras aucune image taillée

Focus relationnel/spirituel

3. Tu ne prendras pas le nom de Dieu en vain

Intégrité, transparence, relationnel

4. Souviens-toi du Sabbat, car en six jours le Seigneur a fait les cieux et la terre

Nous sommes créés, la vie vient de Dieu, nous avons une relation avec notre Créateur

5. Honore père et mère

Les familles ont un focus relationnel, paternel

6. Tu ne tueras pas

La vie est précieuse, les relations durent toujours, tout appartient à Dieu

7. Tu ne commettras pas d’adultère

Les relations intimes valides sont éternelles

8. Tu ne voleras pas

Focus spirituel/relationnel et non matériel

9. Tu ne mentiras pas

Intégrité, transparence, relationnel

10. Tu ne convoiteras pas

Dieu pourvoit à tous les besoins

  

  1. Le premier commandement nous dit que Dieu a conduit Israël hors de l’esclavage d’Egypte, qui est un symbole de l’esclavage du péché. Cela nous apprend que nous sommes rachetés.
  2. Le deuxième commandement nous dit que Dieu souhaite que nous ayons une relation de cœur à cœur avec lui. Cœur à cœur et pensée à pensée.
  3. Le troisième commandement nous dit d'être transparents dans nos relations et de ne pas faire semblant.
  4. Le quatrième commandement nous dit que nous sommes créés. Il nous apprend que nous sommes sous une puissance plus grande que nous-même. Il nous invite à nous reposer dans les bras de Dieu et à Lui faire confiance.
  5. Le cinquième commandement nous dit de respecter l’autorité familiale.
  6. Le sixième commandement nous dit de considérer la vie comme étant précieuse. Il nous apprend aussi à considérer les relations comme ayant une durée illimitée.
  7. Le septième commandement nous dit que certaines relations sont dangereuses et que la structure familiale ne doit pas être déstabilisée, sans quoi cela affecterait la bénédiction et le courant de vie que Dieu nous transmet par nos parents et que nous transmettons à nos enfants.
  8. Le huitième commandement nous dit de ne pas nous focaliser sur les choses, mais sur les relations.
  9. Le neuvième commandement protège nos relations de l’effondrement de la communication, et nous rappelle les bénédictions de l’honnêteté.
  10. Le dixième commandement nous avertit du vide que représente une vie centrée sur soi-même, et le bonheur que nous trouvons en mettant notre confiance en Dieu. Cela nous apprend aussi qu’il nous faut être spirituels car c’est le seul commandement parmi les six derniers qui touche à l'invisible.

   Ainsi, en résumé, notre identité se définit de la manière suivante :

    1. Dieu est notre Créateur. Nous n’avons pas de vie en nous-mêmes.
    2. Dieu est notre Rédempteur.
    3. Il pourvoit à tous nos besoins – physiques, mentaux et spirituels.
    4. Nous sommes des êtres de relation avec une aspiration profonde à une intimité de cœur à cœur et de pensée à pensée.
  

 D. Les Dix Commandements : Clef de la Vie, de l’Identité et de la Valeur

   Certainement, nous pouvons dire avec David que les commandements n’ont point de limites. [17] Les commandements jouent le rôle vital d’identifier à la fois Dieu et l’homme, garantissant ainsi une communion intime entre les deux. Sans la loi, il ne peut y avoir de vie pour nous. En nous basant sur ce que nous venons de voir, notons soigneusement les points suivants :

  1. La Bible nous révèle la véritable identité de Dieu.
  2. La loi définit notre véritable identité.
  3. Comme la communication entre deux partis sous-entend l’identification claire de chacun d’eux, la loi protège la relation entre Dieu et l’homme.
  4. Etant donné que la loi identifie clairement à la fois Dieu et l’homme, elle garantit à l’homme de trouver son trésor et son centre de valeur en Dieu et non en lui-même. Elle est prévue pour le protéger d’une vie centrée sur lui-même.
  5. Puisque Dieu est la source de la vie, la loi protège notre vie. [18]
  6. Puisque la loi nous centre en Dieu, la loi protège notre valeur.
  7. Ainsi, la loi est le fondement même du gouvernement de Dieu.

   Voyez-vous pourquoi la Bible dit les choses suivantes au sujet de Dieu ?

    • Les commandements de Dieu sont éternels (Ps. 111 : 7, 8).
    • Les commandements de Dieu sont saints, justes et bons (Rom 7 : 12).
    • Les commandements de Dieu sont l’objet de la nouvelle alliance (Héb. 8 : 10).
    • Les commandements de Dieu sont la loi de la liberté (Jacques 2 : 12).

   Voyez-vous pourquoi Jésus a dit que pas un iota ou un trait de lettre ne peut être supprimé de la loi ? (Matt. 5 : 17, 18)

 

E. Les Dix Commandements : Cible de l’Attaque de Satan

   Ainsi, chaque fois que quelqu’un affirme que la loi de Dieu a été changée ou supprimée, il dit en réalité : "Je ne peux vraiment connaître ni Dieu ni moi-même, je ne peux avoir de véritable prix, ni de valeur, et je suis destiné à mourir et à être retranché de la source de la Vie."

   Comment peut-on en arriver à vouloir changer la loi ?! Comment peut-on dire que l'observation de la loi est du légalisme ? Bien sûr, il est vrai qu’en passant à côté de sa signification nous pourrions devenir légalistes dans notre tentative de la garder. Ainsi, d’autres chapitres traiteront de plus près la manière dont le système de valeur de Satan change radicalement la signification de la loi et en fait quelque chose de redoutable et d’asservissant. Mais pour le moment, nous soulignons que la loi de Dieu protège notre relation avec Lui.

   Comme Satan avait rejeté cette relation, il allait certainement rejeter la loi. Et c’est exactement ce qu’il veut nous voir faire. Ainsi, comme nous allons le  voir, le système d’obéissance qu’il impose à ceux qui ne se laissent pas franchement détourner de la loi est en fait un système de désobéissance déguisée en obéissance.

   Remarquez l'avertissement suivant :

   La pensée charnelle est inimitié contre Dieu, car elle ne se soumet pas à la loi de Dieu et elle ne le peut même pas. (Rom. 8 : 7, KJV)

   La pensée charnelle est imprégnée du mensonge qui affirme que nous avons la vie en nous-mêmes, ou que nous devons nous centrer sur nous. Une telle pensée induira de la colère et de la haine contre la loi de Dieu, qui demande que Dieu soit le centre de nos vies. C'est pourquoi Satan est à l’œuvre partout où la loi est attaquée et falsifiée. Daniel 7 : 25 nous dit que la puissance de la petite corne espérera changer les temps et la loi.

   Alors que tous les commandements sont vitaux, le plus important est le quatrième commandement, qui identifie le mieux notre véritable source de vie. C’est la raison pour laquelle ce commandement a subi l’attaque la plus acharnée. Beaucoup reconnaissent avec joie neuf commandements sur les dix, parce qu'ils peuvent les observer tout en maintenant un certain niveau d'égocentrisme, ce qui est plus difficile dans l'observation du sabbat. Il y a encore bien plus à dire à ce sujet, mais pour le moment louons Dieu pour sa loi. La loi protège notre contact avec Dieu, et une telle communion déversera sur nous la puissance de Dieu afin que nous soyons comme Lui – c’est ici la foi qui agit par la charité. Nous pouvons dire avec David :

    • « Combien j’aime ta loi, elle est tout le jour l’objet de ma méditation. » (Ps. 119 : 97)
    • « Heureux l’homme qui… trouve son plaisir dans la loi de l’Eternel, et qui la médite jour et nuit ! Il est comme un arbre planté près d’un courant d’eau, qui donne son fruit en sa saison. » (Ps. 1 : 1-3)

   Dans le chapitre précédent, nous avons relevé que Satan a déplacé la pensée de l’homme d’une pensée Théocentrique à une pensée égocentrique, prétendant que nous avons la vie en nous-même. Dans le chapitre suivant nous examinerons un peu plus en détail les effets de la croyance en un tel mensonge.

 
Schéma


[1] Jacq. 1 : 17 « Toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en haut, du Père des lumières, chez lequel il n’y a ni changement ni ombre de variation. » Retour

[2] Act. 17 : 28 « En lui nous avons la vie, le mouvement, et l’être. » Retour

[3] Jean 15 : 4 « Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. » Retour

[4] Rom. 1 : 23 « Ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles. » Retour

[5] Esaïe 59 : 2 « Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation entre vous et votre Dieu ; ce sont vos péchés qui vous cachent sa face, et l’empêchent de vous écouter. » Retour

[6] NT : Les paraboles de Jésus, p. 265. Retour

[7] Prov. 18 : 24 « Un homme qui a des amis doit se montrer aimable ; et il y a un ami qui se montre plus attaché qu’un frère. » (KJV) Retour

[8] Prov. 23 : 26 « Mon fils, donne-moi ton cœur, et que tes yeux se plaisent dans mes voies. » Retour

[9] Esaïe 1 : 13-15 « Cessez d’apporter de vaines offrandes : j’ai en horreur l’encens, les nouvelles lunes, les sabbats et les assemblées, je ne puis voir le crime s’associer aux solennités. Mon âme hait vos nouvelles lunes et vos fêtes, elles me sont à charge ; je suis las de les supporter. Quand vous étendez vos mains, je détourne de vous mes yeux ; quand vous multipliez les prières, je n’écoute pas ; vos mains sont pleines de sang. » Retour

[10] Esaïe 40 : 12-18 « Qui a mesuré les eaux dans le creux de sa main, pris les dimensions  des cieux avec la paume, et ramasse la poussière de la terre dans un tiers de mesure ? Qui a pesé les montagnes au crochet, et les collines à la balance ? Qui a sondé l’Esprit de l’Eternel, et qui l’a éclairé de ses conseils ? … Voici, les nations sont comme une goutte d’un seau, elles sont comme de la poussière sur une balance ; … Toutes les nations sont devant lui comme un rien, elles ne sont pour lui que néant et vanité. A qui voulez-vous comparer Dieu ? Et quelle image ferez-vous son égale ? » Retour

[11] 1 Cor. 11 : 3 « Je veux cependant que vous sachiez que la tête de tout homme est Christ ; et que la tête de la femme est l’homme ; et la tête de Christ est Dieu. » Retour

[12] Apoc. 21 : 4 « Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. » Retour

[13] Matt. 6 : 24 « Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon. » ; 1 Rois 18 : 21 « Et Elie s’approcha de tout le peuple, et dit : jusques  à quand clocherez-vous des deux côtés ? Si l’Eternel est Dieu, allez après lui ; si c’est Baal, allez après lui ! Le peuple ne lui répondit rien. » Retour

[14] Matt. 6 : 33 « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. » Retour

[15] Prov. 11 : 9 « Par sa bouche un hypocrite détruit son prochain : mais le juste sera délivré par la connaissance. » (KJV) Retour

[16] Phil. 4 : 11-13 « Ce n’est pas en vue de mes besoins que je dis cela, car j’ai appris à être content de l’état où je me trouve. Je sais vivre dans l’humiliation, et je sais vivre dans l’abondance. En tout et partout j’ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l’abondance et à être dans la disette. Je puis tout par Christ qui me fortifie. » Retour

[17] Ps. 119 : 96 Retour

[18] Jean 12 : 50 « Et je sais que son commandement est la vie éternelle. » Retour